18 septembre 2011 - Cet été, j'ai eu la chance de pouvoir observer à plusieurs reprises des blaireaux. Habitant proche de la forêt, ils venaient parfois presque jusque sur la terrasse! J'en ai compté jusqu'à 5! Les voir fouiner le sol à la recherche de nourriture, se gratter, se chamailler... furent des moments inoubliables. Après quelques soirées d'observation, j'ai tenté de les photographier. J'ai d'abord essayé sans flash, à pleine ouverture et en poussant les ISO à 1600. Les vitesses étaient tout de même lentes et de nombreuses photos floues.

Ensuite, j'ai utilisé le flash pour photographier les jeunes et la mère, le ventre presque nu avec une tétine visible. J'ai très peu déclenché pour éviter qu'ils fuient. Peu de photos mais moins de déchets. N'étant pas un adepte du flash et voulant déranger un minimum, je vais me contenter de les observer ou d'essayer des photos sans flash.