10 avril 2020 – Voilà déjà quelques minutes que je marche sur ce sentier forestier. Je suis heureux d’entendre les oiseaux. Il est à peine plus de 6h30 quand il fait son apparition au détour d’un virage. Il arrive droit sur moi. Un blaireau, génial! Je reste immobile, savourant cet instant (essayer de sortir mon appareil du sac serait voué à l’échec). Mais également inquiet qu’il ne prenne la poudre d’escampette. Arrivé à 2-3 mètres de moi, il s’arrête et lève son museau. Il va filer, c’est sûr, me dis-je. Et contre toute attente, après avoir un peu hésité, il passe tranquillement à côté de moi et s’enfonce dans la forêt. De cette rencontre, je garde la photo de sa trace dans la boue et une émotion intense gravée dans ma tête et mon coeur. MERCI!